Les crèmes amincissantes ou anti-cellulites

Chaque année, à l’approche de l’été et surtout dès les premiers rayons de soleil de printemps, les recettes pour maigrir, mincir, etc. font leur apparition.

Mais qu’en est-il des crèmes amincissantes ? Celles qui nous promettent un corps de rêve avec une peau douce sans cellulite ? ? ?

A croire que les anciennes ne sont pas efficaces vu qu’il y en a chaque année de nouvelles formules encore plus top avec ou sans caféine, avec plantes diverses, etc. !

La plupart des marques conseille un usage bi-quotidien matin et soir de préférence. Mais est-ce pour une meilleure efficacité ou pour un meilleur débit de vente ?

Bien sûr, on nous dit qu’il faut avoir une peau bien exfoliée pour mieux faire pénétrer le produit. Comme s’il nous viendrait à l’esprit de se tartiner le corps bourré de peaux mortes non desquamées ou même garni de crasse !

On nous promet une perte de 2 à 3 cm de tour de hanche ou de cuisse, mais pensez-vous que la crème aille suffisamment au plus profond de la peau pour s’attaquer aux cellules graisseuses ?

Avez-vous lu le nombre de personnes ayant testées le produits ? En général, ça tourne sur une vingtaines de femmes ! Et puis, 97 % de ces vingt personnes, ça ne fait pas 97 % de celles qui utilisent ces crèmes ! A moins de faire partie des 3 % sur lesquelles ça ne réussit pas !

La cellulite est normale chez une femme et il ne faut pas confondre amincissement et amaigrissement ! La cellulite touche autant les femmes minces que les autres. Elle est, en général, due à un déséquilibre entre la mise en réserve des graisses et leur dépense.

En général un régime amaigrissant classique a peu d’effet sur la cellulite. Cependant, une alimentation équilibrée en buvant suffisamment d’eau et en évitant le grignotage, associée à une activité physique régulière aide à drainer et à tonifier le corps et à conserver un poids stable et donc à limiter le stockage des graisses dans les cellules des fesses et des hanches.

Il est préférable d’éviter de trop saler ses plats et de limiter les apports en sel pour limiter la rétention d’eau et de manger moins riche en graisses et en sucres car cela favorisent la prise de poids et donc le stockage des graisses dans les cellules.

Finalement, faut-il perdre de l’argent pour perdre du poids ?

Perdre 10 kg en un mois, c’est non seulement impossible avec juste une crème mais en plus, perdre autant, ce serait limite dangereux pour l’organisme.

Alors, si ce n’est pour avoir une peau toute douce, autant se tartiner généreusement de crème hydratante car finalement, dans l’histoire, ce qui compte c’est le massage, et rien que le massage !

Bref, ne rêvez pas ! il n’existe pas de crèmes amincissantes et autres régimes « miracle » !

C’était mon coup de gueule contre des produits de perlimpimpin !
Nicole KUCHARSKI

Publicités

Des régimes dangereux véhiculés par des médecins pseudo-nutritionniste

Je reçois actuellement en consultation des femmes le plus souvent qui ont suivi pendant un temps des régimes par des médecins qui s’occupent de nutrition.

Parmi ceux-ci, deux ont retenus mon attention car ils enclenchent un effet « yoyo ».

  •  La règle des 3 p

Dans ce régime, il y a suppression du  Pain, des Pâtisserie, des Pâtes. Donc suppression de glucides et bien évidemment de lipides.

On entend par Pain : le pain, le pain de mie, les céréales, le biscottes ;
On entend par Pâtisserie : tout ce qui contient du sucre (même les confitures, les yaourts sucrés) ;
On entend par Pâtes : tous les féculents : riz, pâtes, pommes de terre, petits pois.

  • La règle des 4 p

Dans ce régime, il y a suppression des féculents type Pain, Pâte, Pommes de terre, Petits pois.

Ce qui signifie que les patientes ne peuvent consommer que des légumes et encore pas tous car il paraît que certains (carottes, betteraves … ) seraient trop sucrés, que des viandes, des œufs, du poisson et encore pas tous car il y en a qui sont trop gras !
Bien sûr, elles peuvent consommer des produits laitiers mais uniquement à 0 % genre yaourt nature à 0 % et fromage blanc à 0 % ! Ah, ce « fameux » fromage blanc qui, consommé en excès,  finit par dégoûter les gens !

Elles peuvent même consommer des fruits à volonté ! ! ! !

Et moi, pauvre diét qui passe après et qui parle d’équilibre alimentaire, d’éducation thérapeutique …

Que et quoi dire ?

  • Les féculents sont indispensables car le cerveau et les muscles ont besoin de sucre !
  • Les carottes et les betteraves sont moins sucrées que les artichauts et les oignons … !
  • Les poissons gras apportent des acides gras essentiels que l’organisme ne sait pas fabriquer !
  • Les laitages allégés ne contiennent plus de matières grasses mais plus de vitamines A et D, vitamines transportées par les graisses !
  • Les fruits contiennent du sucre et ne peuvent être consommés en excès !
  • Les petits pois sont des légumes !
  • Etc. !!!!!!!!

Mais qui a eu cette bonne idée d’inventer un tel « régime « aussi frustrant ?????????????

Et le poids dans tout ça ?

Ben, la « pauvre diet » sera bien là pour faire perdre le poids repris avec bonus à la suite de ces restrictions !

Alors, quand je dis aux patientes que perdre 2 à 3 kg par mois, c’est correct, on me répond « c’est tout ? » !

Mais même 2 kg par mois, ça fait combien en un an, surtout quand on traîne avec soi un long passé de régime ? Que de kilos perdus et repris dans une vie ! ! ! !

Voilà, c’était mon coup de gueule envers des médecins peu scrupuleux qui, pour faire du profit, font du n’importe quoi avec la santé des gens !

Nicole KUCHARSKI